Épreuves écrites :

 

Biologie : 3 heures


L'épreuve est composée d’un sujet de synthèse noté sur 13 points et de petites questions à partir de documents divers sur 7 points.


Chimie : 2 heures


Le sujet, consacré à un thème (élément chimique, famille de composés …) est généralement composé de cinq parties abordant l'ensemble du programme :

      - Structure de l'atome et des molécules,

      - Thermochimie,

      - Chimie des solutions,

      - Cinétique,

      - Réactions en chimie organique.

Le barème attribue environ 10 points à la partie chimie organique et 10 points sur le reste du programme. La plupart du temps, une partie du sujet repose sur un protocole expérimental de type T.P.


Physique : 2 heures


Le sujet est variable en forme. Toutefois, il doit traiter au moins 3 des 8 parties du programme. L’un des exercices doit reposer sur des données expérimentales qui seront exploitées.


Français : 4 heures


Le sujet est composé de deux parties :

      - Un résumé de texte à environ 1/8ème à 10% près, noté sur 10 points.

      - Un essai en lien avec le texte, noté sur 10 points.


Mathématiques : 3 heures


Le sujet se compose de quatre à cinq parties indépendantes couvrant l’ensemble du programme.

 

Épreuves orales :

 

Entretien : 30 minutes


L'entretien avec le jury porte sur les motivations et les projets professionnels des candidats. Il peut comporter une discussion sur un thème de culture générale appliqué à la biologie, à l’agronomie, à l’alimentation, à l’environnement et aux fonctions de l’ingénieur et/ou du vétérinaire.

Le jury s’attachera à apprécier la culture générale des candidats qui devront valoriser leurs qualités d’expression orale et démontrer leur ouverture d’esprit ainsi que leur curiosité pour les problèmes scientifiques, éthiques, politiques et économiques du monde contemporain.

L’épreuve débute par une phase de présentation du candidat puis prend la forme d’une discussion destinée à mesurer la capacité du candidat à entrer en relation et à communiquer (confiance en soi, dynamisme), à s’engager dans la pratique et à prendre du recul par rapport à ses expériences ou à diversifier ses centres d’intérêt. Elle vise à apprécier les connaissances du candidat, son aptitude à les présenter activement, ainsi que ses capacités d’écoute et de réaction.


Langue vivante : 30 minutes


     ◊ Comprendre un message oral en anglais,

     ◊ Rendre compte en anglais sous une forme synthétique et organisée du document entendu,
 
     ◊ Exprimer oralement de manière nuancée et pertinente pour porter un regard critique sur le document, le situer par rapport à un contexte plus large, dans une situation de communication avec l'examinateur.

Lors de la phase de préparation (durée 1 heure), le candidat dispose d’un document audio enregistré de format MP3 dont la durée d’écoute varie entre 3 et 5 minutes. Il doit rédiger un compte-rendu écrit et structuré en anglais et s’attacher à prévoir introduction, développement et conclusion.

Une évaluation du compte-rendu écrit se fera avec le candidat et avant l’entretien sensu stricto. La durée de cette première phase de l’épreuve est de dix minutes maximum.

À l’issue, le candidat sera invité à présenter un bref exposé des thèmes abordés dans le document audio qui lui aura été remis. Le support choisi permettant d’aborder un aspect du monde contemporain et ou de l’environnement scientifique, technique, économique, culturel, social ou humain du ou des pays dont la langue est étudiée. Un commentaire critique allié à des connaissances personnelles sur le sujet seront appréciés, le candidat devant être en mesure de parler seul du document pendant quelques minutes avant la phase de discussion avec le jury proprement dite.

Lors de la discussion, le candidat pourra en outre être amené à répondre à d’éventuelles questions concernant ses projets professionnels, sa motivation ou les écoles choisies.


Biologie : 30 minutes


Pour l’épreuve de biologie, le candidat tire une question au sort et dispose de 30 minutes pour préparer son intervention. La question comporte deux sujets portant sur deux des trois parties inscrites au programme. Chaque sujet a un point de départ concret : document photographique, préparation microscopique, échantillons animaux ou végétaux, description détaillée d’un protocole expérimental.

L’épreuve vise à apprécier :

     ◊ L’efficacité du raisonnement et de la démarche analytique face à un problème concret et précis ;

     ◊ La pertinence du réinvestissement des connaissances ;

     ◊ La qualité de l’expression orale et la capacité à exposer l’essentiel en temps limité.