Concours C

Épreuves écrites :

 

Biologie : 3 heures


L'épreuve est composée d’un sujet de synthèse noté sur 13 points et de petites questions à partir de documents divers sur 7 points.


Chimie : 2 heures


Le sujet, consacré à un thème (élément chimique, famille de composés …) est généralement composé de cinq parties abordant l'ensemble du programme :

      - Structure de l'atome et des molécules,

      - Thermochimie,

      - Chimie des solutions,

      - Cinétique,

      - Réactions en chimie organique.

Le barème attribue environ 10 points à la partie chimie organique et 10 points sur le reste du programme. La plupart du temps, une partie du sujet repose sur un protocole expérimental de type T.P.


Physique : 2 heures


Le sujet est variable en forme. Toutefois, il doit traiter au moins 3 des 8 parties du programme. L’un des exercices doit reposer sur des données expérimentales qui seront exploitées.


Français : 4 heures


Le sujet est composé de deux parties :

      - Un résumé de texte à environ 1/8ème à 10% près, noté sur 10 points.

      - Un essai en lien avec le texte, noté sur 10 points.


Mathématiques : 3 heures


Le sujet se compose de quatre à cinq parties indépendantes couvrant l’ensemble du programme.

 

Épreuves orales :

 

Entretien : 30 minutes


L'entretien avec le jury porte sur les motivations et les projets professionnels des candidats. Il peut comporter une discussion sur un thème de culture générale appliqué à la biologie, à l’agronomie, à l’alimentation, à l’environnement et aux fonctions de l’ingénieur et/ou du vétérinaire.

Le jury s’attachera à apprécier la culture générale des candidats qui devront valoriser leurs qualités d’expression orale et démontrer leur ouverture d’esprit ainsi que leur curiosité pour les problèmes scientifiques, éthiques, politiques et économiques du monde contemporain.

L’épreuve débute par une phase de présentation du candidat puis prend la forme d’une discussion destinée à mesurer la capacité du candidat à entrer en relation et à communiquer (confiance en soi, dynamisme), à s’engager dans la pratique et à prendre du recul par rapport à ses expériences ou à diversifier ses centres d’intérêt. Elle vise à apprécier les connaissances du candidat, son aptitude à les présenter activement, ainsi que ses capacités d’écoute et de réaction.


Langue vivante : 30 minutes


     ◊ Comprendre un message oral en anglais,

     ◊ Rendre compte en anglais sous une forme synthétique et organisée du document entendu,
 
     ◊ Exprimer oralement de manière nuancée et pertinente pour porter un regard critique sur le document, le situer par rapport à un contexte plus large, dans une situation de communication avec l'examinateur.

Lors de la phase de préparation (durée 1 heure), le candidat dispose d’un document audio enregistré de format MP3 dont la durée d’écoute varie entre 3 et 5 minutes. Il doit rédiger un compte-rendu écrit et structuré en anglais et s’attacher à prévoir introduction, développement et conclusion.

Une évaluation du compte-rendu écrit se fera avec le candidat et avant l’entretien sensu stricto. La durée de cette première phase de l’épreuve est de dix minutes maximum.

À l’issue, le candidat sera invité à présenter un bref exposé des thèmes abordés dans le document audio qui lui aura été remis. Le support choisi permettant d’aborder un aspect du monde contemporain et ou de l’environnement scientifique, technique, économique, culturel, social ou humain du ou des pays dont la langue est étudiée. Un commentaire critique allié à des connaissances personnelles sur le sujet seront appréciés, le candidat devant être en mesure de parler seul du document pendant quelques minutes avant la phase de discussion avec le jury proprement dite.

Lors de la discussion, le candidat pourra en outre être amené à répondre à d’éventuelles questions concernant ses projets professionnels, sa motivation ou les écoles choisies.


Biologie : 30 minutes


Pour l’épreuve de biologie, le candidat tire une question au sort et dispose de 30 minutes pour préparer son intervention. La question comporte deux sujets portant sur deux des trois parties inscrites au programme. Chaque sujet a un point de départ concret : document photographique, préparation microscopique, échantillons animaux ou végétaux, description détaillée d’un protocole expérimental.

L’épreuve vise à apprécier :

     ◊ L’efficacité du raisonnement et de la démarche analytique face à un problème concret et précis ;

     ◊ La pertinence du réinvestissement des connaissances ;

     ◊ La qualité de l’expression orale et la capacité à exposer l’essentiel en temps limité.

Détail des places par catégorie et par écoles :

(Pour la rentrée de septembre 2016)

 

Ecoles d’ingénieurs

C BIO
Dijon AgroSup (agronomie) 21
AgroSup (agroalimentaire) 3
Bordeaux Sciences Agro 14
Clermont-Ferrand VetAgroSup 20
Nantes Oniris 9
Angers AgroCampus Ouest 3
Rennes AgroCampus Ouest 7
Paris-Massy-Nancy AgroParis Tech 19
Nancy ENSAIA 5
Toulouse ENSAT 5
Montpellier SupAgro (agronomie) 6
SupAgro (SAADS) 3
 
Ecoles vétérinaires

C ENV
Maison-Alfort ENVA 14
Lyon VetAgroSup 14
Toulouse ENVT 14
Nantes Oniris 14

Concours C - Ecrit (aux environs du 8 mai)

Les étudiants en classe préparatoire ATS Biologie passent les épreuves dans leur lycée.

Programme des 2 journées d'écrit :

 

Horaires Matières Durée
1er jour 9 h à 12 h Biologie 3 h
13 h à 15 h Chimie 2h
16 h à 18 h Physique 2 h
2ème jour 9 h à 13 h Français 4 h
14 h à 17 h Mathématiques 3 h



Coefficients :

Matières Biologie Chimie Français Mathématiques Physique Total :
C Bio 2 1 2 2 1 8
C ENV 2 1 2 2 1 8

 

Concours C - Oral (fin juin)

Les épreuves se déroulent à Paris pour tous les étudiants.

Matière Durée approximative C BIO C ENV
Préparation Epreuve
Entretien - 30 min 3 3
Biologie 30 min 30 min 3 3
Anglais 1 h 30 min 3 3
Total : 9 9

→ Téléchargement : notice du concours C

Le concours C en 6 dates :

Janvier - février (27 février en 2016) Inscription Internet
Autour du 8 mai (9 et 10 mai en 2016) 2 journées d'épreuves écrites dans les lycées possédant une classe ATS Biologie (classement - admissibilité)
Fin mai (26 mai en 2016) Résultats d'admissibilité : www.concours-agro-veto.net, rubrique « résultats des concours ».
Fin juin (20 au 25 juin en 2016) Epreuves orales (classement - admission)
Début juillet (5 juillet en 2016) Résultats d'admission : liste principale et complémentaire : www.concours-agro-veto.net, rubrique « résultats des concours ».
Juillet - août - début septembre (1er appel : 7 juillet, dernier appel 7 septembre en 2016) Appels et affectation des étudiants en liste principale et complémentaire au fur et à mesure des démissions.



Secrétariat du concours C : (SCAV)

Service des Concours Agronomiques et Vétérinaires (SCAV) – Concours Voie C

       16 rue Claude Bernard

       75231 PARIS Cedex 05



---> Lien avec le Site internet des concours 


---> Téléchargement : notice du concours C

 

Depuis la session de juin 2014, la liste des diplômes nécessaires pour passer le concours C est la même pour les écoles d'ingénieurs et les écoles vétérinaires :

 

LISTE DES DIPLÔMES REQUIS POUR L’ACCÈS AUX ÉCOLES D’INGÉNIEURS ET AUX ÉCOLES NATIONALES VÉTÉRINAIRES PAR LA VOIE C DU CONCOURS

 

 

Diplômes relevant du ministère chargé de l’agriculture

 

Brevet de technicien supérieur agricole (BTSA), toutes options 

 

 

Diplômes relevant du ministère chargé de l’enseignement supérieur

 

 

Brevet de technicien supérieur (BTS), obtenus dans les spécialités suivantes : 


– agroéquipement ;

– analyses de biologie médicale (ABM) ;

– bioanalyses contrôles (BAC) ;

– biotechnologie ;

– chimiste ;

– conception et réalisation de systèmes automatiques (CRSA) ;

– contrôle industriel et régulation automatique (CIRA) ;

– diététique ;

– hygiène propreté environnement (HPE) ;

– industries céréalières (IC) ;

– informatique et réseaux pour l’industrie et les services techniques (IRIST) ;

– maintenance industrielle (MI) ;

– métiers de l’eau (ME) ;

– qualité dans les industries alimentaires et les bio-industries ( QIABI) ;

– techniques physiques pour l’industrie et le laboratoire (TPIL).

 

Diplômes universitaires de technologie (DUT) obtenus dans les spécialités suivantes : 


– génie biologique (GB) ;

– génie du conditionnement et de l’emballage (GCE) ;

– chimie ;

– génie chimique-génie des procédés (GC-GP) ;

– génie thermique et énergie (GTE) ;

– gestion logistique et transport (GLT) ;

– hygiène, sécurité, environnement (HSE) ;

– mesures physiques (MP) ;

– qualité, logistique industrielle et organisation (QLIO) ;

– science et génie des matériaux (SGM).

 

Diplôme de technicien supérieur de la mer délivré par l’institut national des techniques de la mer du Centre national des arts et métiers.